Comprendre le Viager

Les avantages du viager mutualisé

Remplacement de l’acheteur individuel par un institutionnel (Caisses de retraite, Mutuelles, Institutions de prévoyance…) qui n’a pas vocation à venir « habiter à la place du senior »

Le viager mutualisé garanti pour les vendeurs de contracter avec une personne morale : en effet un institutionnel a capacité d’honorer le paiement durant toute la vie , et les travaux éventuels à venir, taxes…de part son poids financier

Paiement immédiat du capital

Le vendeur perçoit immédiatement un premier capital qui représente l’intégralité de la valeur de la nue-propriété du bien dès la signature chez le notaire. Ce capital immédiat est utilisé au bon vouloir du vendeur (service à la personne, donation enfants et petits-enfants. conversion en rentre viagère assurantielle). Pour déterminer ce montant à verser lors de la vente, la valeur économique de l’occupation à vie est calculée à partir de la valeur de marché du logement, de sa valeur locative et de l’espérance de vie du ou des occupants. Le cédant est également assuré de recevoir un capital complémentaire en cas de libération anticipée du bien, par exemple en cas de départ en maison de retraite.

Le vendeur (crédirentier) dispose d’un Droit d’Usage et d’Habitation (DUH) personnel sa vie durant en cas de viager occupé

Si vous choisissez de vendre votre bien en viager occupé, cela vous permet de continuer à l’occuper aussi longtemps que vous le souhaitez sans changer vos habitudes de vie. En effet, le crédirentier bénéficie d’un « Droit d’Usage et d’Habitation », il continue à vivre « chez lui », sans changement de son quotidien, tout au long de sa vie. Si le vendeur décide de libérer le bien, uniquement de son propre chef, alors un deuxième capital complémentaire, calculé chaque année et prévu au contrat d’origine chez le notaire, lui est versé immédiatement. Ce qui lui permet de faire face aux nouvelles dépenses induites (résidence sénior ...).

Le vendeur (crédirentier) réalise des économies importantes

Le vendeur ne paie plus la taxe foncière, les gros travaux (ravalement, toiture, cage d’escalier) et les honoraires du syndic en cas de copropriété. Seules la taxe d’habitation, la taxe sur les ordures ménagères et les charges locatives demeurent à sa charge. Certaines exonérations prises sont spécifiques selon les investisseurs.

Protection et solidarité familiale

Le vendeur peut utiliser son capital pour faire une donation, en partie défiscalisée, à ses proches. Une information préalable peut-être donnée aux héritiers du vendeur : lesquels se voient en outre reconnaître dans l’acte de vente, si le retraité le souhaite, un droit de préemption leur permettant de racheter le bien de leur parent après son décès.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans le but d’améliorer votre expérience sur le site ainsi que pour réaliser des statistiques de visites et à des fins publicitaires.
Pour en savoir plus et si vous souhaitez vous opposez à l’utilisation de cookies… En savoir plus
Dans le cas contraire, nous considérons que vous acceptez l’utilisation de cookies.

OK